Aller au contenu

Le foulard « Prendre sa place »…

De la collection Art-à-porter ce foulard mérite son nom d’une photographie réalisée en 2017 au retour d’un voyage de pêche avec mon frère à Pointe-aux-Loups. Le goéland veut se poser alors qu’une armée de cormorans a déjà réquisitionné les dolosses de la jetée. La morale de l’histoire: parfois il faut savoir prendre sa place car personne ne vous l’offrira…

Coeur amovible, coeur à l’envers…

Vous avez le cœur sur la main? Vous laissez toujours gagner les sentiments sur la raison? Ou vous craquez toujours pour les coquillages, pierres, nuages ou autres objets en forme de cœur?  On a tous un peu ce grain de folie, cette manie des formes uniques de la nature.  J’ai rassemblé toute ma collection pour vous faire chavirer le cœur.  On l’enfile à l’endroit ou à l’envers et on a deux modèles pour un. Parfois des couleurs tout à fait différentes de chaque côté… Ces cœurs sont uniques, sortis tout droit des marées du cœur, de ses hauts et de ses bas…

Un foulard « Cheval de mer »..

De la collection Art-à-porter ce foulard mérite son nom d’une aquarelle que j’ai réalisée en 2007. Ce que personne ne sait, c’est que l’œuvre s’intitulait au départ « Un cheval dans ma tête ». Ce titre résultait de la symbolique du cheval dans mon enfance: une grande illustration de purs-sangs blancs trônait dans le salon de notre famille de pêcheurs (va savoir pourquoi !); j’ai donc exercé mon coup de crayon devant cette magnifique œuvre dès mon plus jeune âge. Mon ami photographe, Daniel Paulhus, a mieux su rendre justice à ma nièce et mannequin d’un jour, Marie-Pascale Chevarie, et à mes créations, que tout ce que j’aurais pu faire en matière de photo de mode et de portraits ! Cette photo fait partie de mes favorites du sujet « Cheval de… Lire la suite »Un foulard « Cheval de mer »..

Série « Comme un poisson dans l’eau »

Ceux qui passeront dans le coin pourront découvrir tout un banc de poissons sortis de ma production de pendentifs en coquillage poli et argent. La queue du bernacle, en argent sterling, est tirée d’un moule de bernacle, ce petit crustacé marin ressemblant à un volcan! J’ai toujours vu cette partie rompue en éventail comme une queue ou des nageoires de poissons…  De la nature à l’art, il n’y a qu’un pas, ou un sillage de poisson…

%d blogueurs aiment cette page :