Le plaisir à la source et non à l’aboutissement…

Il y a longtemps que j’ai entrepris l’intégration de la fourrure dans quelques bijoux. Ces éditions sont très limitées. J’aime la superposition de l’argent, des perles, les assemblages de textures. Il nous arrive de belles surprises quelquefois par la seule disposition d’objets épars sur une table… Le plaisir de la création est à la source et non spécialement à son aboutissement. Combien d’oeuvres avez-vous créée dans votre tête, à la seule vue des objets sur votre route ou au bord de la mer? Moi j’ai un portfolio complet dans ma tête!

Laisser un commentaire