Katia Grenier et Les mains d’amour..

Les mains d’amour I,  oeuvre de Katia Grenier

Invitée à l’exposition Microcosme-Île de la nouvelle galerie de la Maison du Héron lancée le 27 juin 2014, Katia présente à cette occasion une création invitante, les mains offertes, paumes vers l’extérieur, veines ouvertes sur son imagerie artistique visant à détourner la fonction de l’objet, de l’image ou de la tradition, pour en faire les habitants « naturels » de son territoire mythique et symbolique personnel, tel qu’elle explique si bien dans sa démarche. 

Comme des yeux ouverts sur le monde qui les entourent, les images de l’homme et du renard semblent sceller des blessures anciennes. Une bourre dodue, la douceur du cuir fin et le rose bébé du gilet recyclé,  ajoutent à la touche réconfortante de l’image qui reste indélébilement en mémoire. L’homme et la bête ou, la nature de l’homme, emmitouflée dans une couture amoureuse devient-elle plus souple, plus douce, comme les souvenirs d’un sommeil apaisant sous les courtepointes anciennes de nos mères? 

Le visiteur ne peut rester insensible devant ces mains d’amour qui font naître les sourires et suscitent murmures et réflexions…


Oeuvre de Katia Grenier:

Les mains d’amour I

2014, Îles-de-la-Madeleine
Cuir de chevreau, cuirette, bourre synthétique et collage
134 cm x 26 cm x 15 cm

Photo et article: Hélène Chevarie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s