L’ivoire du morse disparu du Golfe St-Laurent… comme un bijou sorti d’un rêve


En deux exemplaires uniques, tirés de la même dent, voici deux pendentifs en ivoire fossilisé de morse, l’un plus masculin et l’autre plus féminin. Ils proviennent d’une des plus petites dents de l’animal et forment donc un bijou plus délicat.  J’ai trouvé moi-même les artéfacts de cet animal impressionnant qui a déjà fréquenté les Îles-de-la-Madeleine par centaine de milliers. Depuis plus de 200 ans, cet animal n’est maintenant visible que par la découverte de vestiges précieux désensablés par les tempêtes. De plus en plus rare à trouver dans le golfe, l’ivoire du morse demeure aussi irréel qu’un bijou sorti d’un rêve

Chaîne en argent sterling vendue séparément.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s