©Helene Chevarie

Se laisser guider…

La hâte d’essayer un nouvel objectif pour mon Canon m’a fait emprunter un parcours de Pointe-aux-Loups bien connu de moi, mais délaissé cette année, en toute négligence. Pourtant, il était là à m’attendre. Bien campé sur son bout de rocher; tournant le dos aux falaises rouges pour dominer ou plutôt, admirer la mer. Je me pensais guidée par mon appareil, mais sans doute que l’inukshuk se dressant devant moi avait déjà attiré plus d’une photographe. On se sent tellement unique à côté de ces structures.. Mais je ne suis sûrement pas la seule à m’être laissée guider par sa présence. J’aurai au moins eu le plaisir de le rencontrer sur ma route en m’imaginant une foule de scénarios précédent son existence. Et finalement, l’important est… Lire la suite »Se laisser guider…

L’art-accessoire! Des coussins d’art et décors muraux des Îles…

On le sait, j’aime la peinture et la photographie aussi. Le format carré me plait également et m’a inspiré ces sept modèles de coussins dans ma série art-accessoire! Vous trouverez en format 18 po x 18 po : Mon héron du matin   L’Île d’Entrée comme dans un rêve   Une vie insulaire   Arrivée à bon port   Plage du Nord au lever du jour   Baleine noire Cormoran Pour ceux qui veulent une touche supplémentaire de la mer à leur décor, des agrandissements de la photographie Plage du Nord au lever du jour sont disponibles en encadrement (acrylique avec faux-cadre ou Gatorboard). Plusieurs autres modèles non illustrés: Mon grand héron de nuit Nature et textures La Butte ronde en hiver Route 199 vers le paradis Notez également la… Lire la suite »L’art-accessoire! Des coussins d’art et décors muraux des Îles…

Appareillage de coquillages!

Une nouvelle série de mes boucles d’oreilles en coquillage sortent tout juste de l’atelier. Ces boucles sont nées d’un patient appareillage de coquillages. Il est normal qu’un jour, l’une puisse trouver le complément de l’autre. Sans être identiques, elles partagent les mêmes lignes, couleurs, formes ou volume.  Patiemment polies, assemblées et exposées, elles n’attendent que vous pour les convoiter!

Décrocher la lune dans la mer…

J’ai déjà dit que j’aime réutiliser la matière, donner une seconde vie aux choses. Comme archiviste, j’aime préserver la mémoire des Îles. Comme artiste, j’aime la transformer, lui donner ma vision. Si la plaque de laiton trouvée hier sur la plage pouvait parler, elle vous dirait peut-être qu’elle ornait le coffre de pirate ou les bottes d’un officier du 17e siècle. Moi je préfère y voir les reflets de la lune qui mêle le vert, le rouge et le jaune selon sa partie d’ombre ou de lumière. Je vous ai taillé et décroché une lune dans ce métal. Vous avez vu un déchet? Je n’y ai vu que beauté cachée venant de la mer…