S’accrocher à la mer… Histoire de bois de grève

Mon inventaire de bois flottés, ramassés au cours des années, renferme de petits trésors de parties de cages ou de quais. J’adore l’apparence naturelle du bois vieilli, des clous et des vermoulures. Les petits boutons de tortues, d’étoiles et de poissons s’y accrochent pour faire de chaque morceau, une pièce d’histoire à raconter, un crochet pour les sacs, foulards, vêtements à accrocher dans les recoins pour être plus près à partir  vers la mer. Vis et boutons de recouvrement inclus.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s