Châles pour se couvrir d’art

Arrêter le temps.

Ne pas laisser éteindre le feu.

Artefacts – Cimetière marin

Voici ma série de grands châles réversibles en art-à-porter, qui s’ajoutent aux deux modèles de châle Renards créés en 2018. Les titres de mes œuvres sont assez révélateurs de ma conception de l’art et de la vie. Le cimetière marin fait rapport à mon intérêt pour l’archéologie et le désir de maintenir ces fils entre le passé et le présent, pour que les erreurs ne se répètent pas et surtout, comprendre le monde qui nous entoure.

Arrêter le temps est né d’une exposition collective tenue en 2006 au Musée de la Mer intitulée «Filles, femmes et mer d’attente» .

Ne pas laisser éteindre le feu est né d’une exposition solo «Seules les traces font rêver» réalisée en 2005 au Centre d’archives régional des Îles et l’agora du Campus des Îles.

Artefact – Cimetière marin est né d’une exposition Landart « À la rencontre des Eaux ». Trois murales accrochées aux falaises de Dune-du-Sud, illustraient la disparition des morses au Festival international Contes en îles de 2006.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s