fossile

Bijou millénaire: La beauté d’un fossile des Îles…

Certaines demandes de montage en bijoux commandent la simplicité. Personnellement, je ne fais jamais de bijou avec des découvertes si rares. Ce magnifique trilobite fossilisé fut trouvé aujourd’hui le long des magnifiques plages de Pointe-aux-Loups par une de nos fidèles familles de visiteurs.  Parfois, il suffit de regarder sur le sable pour trouver un trésor. J’aurai eu le privilège de transformer leur trouvaille en bijou mais non sans en avoir pris les mesures et l’avoir photographié sous toutes ses coutures. Car une telle découverte n’est pas commune et, pour avoir trouvé moi-même des trilobites d’un moindre format, peu d’entre eux étaient dans un si bel état de conservation. Le fossile se retrouve dans une roche sédimentaire de grès assez durcie dont la couleur pâle fait… Lire la suite »Bijou millénaire: La beauté d’un fossile des Îles…

Capteurs de vent ou d’énergie marine

J’ai toujours été fascinée par les os retrouvés sur la grève. Je les collectionne comme pour les verres polis par la mer et je les empile dans des boîtes. Parfois, je trouve des bouts de dents de phoque, de morse ou autres mammifères marins. Lorsque l’os est gris, presque noir, c’est qu’il est très ancien et son séjour prolongé dans l’eau l’a pétrifié, les minéraux l’ont coloré. J’ai trouvé une multiplicité d’os tympaniques de phoque ; de toutes les couleurs ; du beige au noir. J’ai trouvé des oosik (os pénien de phoque ou de morse). Eh oui, j’en ai un exposé dans mes vitrines depuis 18 ans et personne ne semble y porter attention… c’est que je n’ai pas crié sur les toits que j’exposais des pénis !… Lire la suite »Capteurs de vent ou d’énergie marine

Les vestiges du passé…

Les sorties sur la grève amènent toujours un lot de découvertes… Il y avait longtemps que je n’avais trouvé une défense de morse ou dent de loup-marin…. en voici une assez ancienne comme en témoigne les teintes de l’ivoire qui est habituellement uniformément blanc-crème… Pour en voir plus, visitez ma galerie et le « coin des sciences » qui s’y trouve…