Mer

Créer au temps de la Covid-19

Créer aux Îles au temps de la Covid-19

Durant cette pause obligée de pratiquement tout contact humain, il n’y a pas que le temps qui s’est arrêté. Plusieurs ont eu du mal, tout comme moi, à même continuer à lire d’une façon aussi assidue. Comme si la tête suivait l’obligation de confinement, comme si le cœur ne pouvait plus voir plus loin et, à peine, l’instant présent. Il m’a fallu écouter le film québécois Il pleuvait des oiseaux, le 13 avril dernier, pour reprendre le goût de créer un peu, de peindre mes émotions, de me reconnecter à la nature pour respirer plus fort. Pour revivre. Ne pas seulement survivre. Je me suis arrêtée sur cette phrase interprétée par la magnifique Andrée Lachapelle : « Choisir, c’est s’arrêter et j’ai peur d’arrêter, car je serai… Lire la suite »Créer aux Îles au temps de la Covid-19

Mer d’après tempête…

Elle est exactement comme elle doit être, le lendemain de vents frôlant les 122 km/heure en ce 23 novembre 2017. Mais elle réussit toujours à se calmer, comme un cheval qu’on aurait poussé à son extrême limite sur une piste de sable rouge. Juste un peu d’écume aux lèvres, le naseau bruyant et les flancs humides.  J’ai eu un automne à 122 km à l’heure, multipliant des projets en patrimoine qui me tenaient à cœur, je suis maintenant en mode après tempête. Respirer l’air vivifiant, ça ouvre les poumons. On fait le plein d’énergie et l’on remet le compteur à zéro… La création peut reprendre son cours. Vive la vie en bord de mer…