Décrocher la lune dans la mer…

J’ai déjà dit que j’aime réutiliser la matière, donner une seconde vie aux choses. Comme archiviste, j’aime préserver la mémoire des Îles. Comme artiste, j’aime la transformer, lui donner ma vision. Si la plaque de laiton trouvée hier sur la plage pouvait parler, elle vous dirait peut-être qu’elle ornait le coffre de pirate ou les bottes d’un officier du 17e siècle. Moi je préfère y voir les reflets de la lune qui mêle le vert, le rouge et le jaune selon sa partie d’ombre ou de lumière. Je vous ai taillé et décroché une lune dans ce métal. Vous avez vu un déchet? Je n’y ai vu que beauté cachée venant de la mer…

Décrocher la lune dans la mer

Feuille de laiton oxydée par la mer, fourrure et cuir recyclé.

 

Laiton de mer

Lune cabossée…

 

 

Imaginez avant de jeter!

J’ai toujours adoré les ceintures. J’attends qu’elles soient usées ou irréparables pour m’en départir. Mais si c’était beau en ceinture, l’objet ne pourrait-il continuer à être beau dans une autre vie?

L’archiviste en moi n’aime pas jeter. Celle qui a travaillé à la première gestion des matières recyclables à trois voies au Québec (MRC des Îles-de-la-Madeleine) non plus! En 1996, on implantait à l’aide de Recyc-Québec, un système de collecte par apport volontaire qui s’est rapidement transformé en une collecte de porte en porte pour les trois catégories de matières : recyclable, compostable, déchets. La politique des 3 R je connais. Réduire, réutiliser, recycler.  J’essaie de réduire et de réutiliser avant d’avoir à recycler. Alors, si ma magnifique ceinture tigrée peut encore se porter en pendentif ou boucles d’oreilles et qu’en plus, elle se marie bien avec mon art-à-porter,  je n’ai pas fini d’imaginer avant de jeter!

IMG_6231RR_ATR

Inspirée des renards sauvages et de St-Exupéry: Dessiner, découper, créer…

Revenir aux plaisirs de mon enfance pour créer des pendentifs inspirés de mes visiteurs félins. Le renard me paiera peut-être d’autres visites, sinon, quelques passants en mal de route sans limite, sauf celle de la mer.

Pendentif renard en silhouette

Voici le premier exemplaire de mon renard en silhouette.   Je salue l’inspiration d’une fidèle visiteuse des Îles,  Claire Dehaut,  qui admiraient ces « renards sauvages … apprivoisés dans la fenêtre d’argent de (mes) bijoux». Aussi, en mémoire d’un écrivain que moi aussi j’adore – on fête les 75 ans du Petit Prince cette année! –  la symbolique de l’oeuvre ne peut qu’être : « Tu seras pour moi unique au monde », d’Antoine de St-Exupéry

Pendentif renard en silhouette

Le modèle illustré ne montra pas la bélière, incluse avec le bijoux pour le porter au cou.

Un premier modèle est prêt et je peux prendre des commandes limitées avec un délai d’une à deux semaines pour livraison en boutique.

Demandez et vous recevrez! Les boucles d’oreilles longues et courtes…

Vous avez demandé des boucles d’oreilles longues et sur tige, faites de coquillages polis… en voici quelques-unes dont nous avons trouvé le match parfait après presque 6 heures de « couplage » ! Bien sûr, on trouve toujours sa douce moitié, même dans la nature, mais chacune d’elles demeure unique en son genre!